Gazon artificiel : une alternative concrète face aux restrictions d'eau

31/10/2022

Crise énergétique, réchauffement climatique, inflation... Alors que la France est en proie à une vague de restrictions, les propriétaires et les locataires de tout le pays recherchent des moyens de réduire leurs dépenses et leurs consommations. Cet été c'est l'eau qui a le plus fait parler. Les fortes sécheresses ont conduit à de nombreuses interdictions ou gonflé des prix rendant l'entretien d'un jardin impossible. Pour éviter tout désagrément, il existe une solution économique et fiable pour combattre les restrictions d'eau.

Même sans restriction, l'été coûte cher en eau

Un jardin de taille moyenne requiert environ 1 000 litres d'eau par semaine pour être bien arrosé, de quoi faire désépaissir le portefeuille si les propriétaires ne bénéficient pas d'un approvisionnement gratuit : l'eau de pluie.

Mais, pendant les mois d'été, les ménages utilisent une importante quantité d'eau pour leur jardin afin de le préserver des dégâts de la sécheresse. Le besoin vital des plantes en eau augmente sans pour autant obtenir un coup de pouce de Mère Nature, bien au contraire ! Pour ces raisons, les prix d'entretien grimpent en été.

Par conséquent, un jardin naturel luxuriant impacte fortement votre facture d'eau. Prenons cet exemple, si quelqu'un utilise trois arrosoirs d'eau quotidiennement (... le texte reste le même jusqu'à...) 150 litres d'eau utilisés. À 4,20€/m3 en moyenne, la facture risque d'être salée à la fin de l'été !

Cette consommation démesurée est aussi la raison pour laquelle l'État émet des restrictions d'eau, pour empêcher le gaspillage et conserver les réserves aux activités essentielles.

Pour éviter de devoir laisser sa pelouse dépérir et hériter d'un jardin sans vie pendant les beaux jours : tournez-vous vers des solutions à l'épreuve de la météo comme les gazons artificiels.

Pourquoi est-il important d'économiser de l'eau ?

Des restrictions d'eau pour éviter la flambée des prix

Actuellement, le facteur le plus important derrière l'économie d'eau est que son utilisation est tout simplement beaucoup trop chère, en effet, la demande se fait plus grande quand les réserves d'eau s'amenuisent d'année en année : c'est l'offre et la demande ; cependant, ce n'est pas la seule raison pour laquelle nous devrions réduire notre consommation d'eau.

Des restrictions d'eau pour l'environnement

La restriction d'eau réduit l'énergie nécessaire pour la traiter et la livrer aux foyers, aux entreprises, aux fermes et aux communautés, ce qui, à son tour, contribue à réduire la pollution et à conserver les ressources en carburant.

L'utilisation de tuyaux d'arrosage peut sérieusement contribuer aux problèmes de sécheresse, ce qui signifie que l'installation de gazon synthétique peut vous aider d'un point de vue financier et environnemental.

Des restrictions d'eau pour la sécurité

La restriction d'eau rend notre quotidien plus sûr. Les pompiers, les hôpitaux, les stations-service, les nettoyeurs de rue, les gymnases et les restaurants ont tous besoin de grandes quantités d'eau pour fournir des services à leur communauté.

Réduire notre consommation d'eau signifie désormais que des services essentiels peuvent continuer à être fournis malgré des conditions météorologiques qui tendent à devenir extrêmes.

Comment réduire son utilisation d'eau dans le jardin ?

Avec le jardinage, la réponse à l'économie d'eau semble évidente : il suffit de réduire l'utilisation de votre arrosage.

L'utilisation abondante d'un tuyau d'arrosage peut entraîner le gaspillage de centaines de litres d'eau, car cette méthode n'est pas la plus optimale. En conséquence, nous devons prendre des mesures plus drastiques telles que la restriction d'eau de cet été.

L'installation d'une pelouse artificielle peut donc permettre d'économiser des milliers de litres d'eau par an.

Bien que les coûts initiaux puissent sembler élevés, la facilité d'entretien signifie que vous économiserez des milliers d'euros au cours des années durant lesquelles nos pelouses sont conçues pour durer.


Combien d'eau et d'argent peut-on économiser avec le gazon artificiel ?


Comme précédemment mentionné, s'abstenir d'utiliser des tuyaux d'arrosage peut vous faire économiser des milliers de litres d'eau par an et donc d'euros.


Une pelouse naturelle bien entretenue de 50 m2 nécessite en moyenne 30 000 litres d'eau chaque année pour rester verte soit environ 200 à 300 euros par an, ce qui fait d'une pelouse synthétique un investissement rentable sur le long terme.


Les avantages d'une pelouse artificielle


Moins d'arrosage en période de restriction d'eau


En termes simples, l'installation de gazon synthétique vous permet d'économiser de l'eau, car l'arrosage de la pelouse appartiendra au passé. Que le soleil brille ou qu'il pleuve, votre pelouse sera aussi luxuriante et verte que le jour où vous l'avez installée pour la première fois.


Moins de frais d'entretien en période de restriction d'eau


Cette économie massive ne proviendra pas uniquement de la réduction de la consommation d'eau, mais vous ne serez pas non plus obligé de gaspiller votre argent en désherbant et en pesticides.


Plus de temps pour son jardin !


De même, en l'absence de pelouse, vous pouvez donner à vos plantes et légumes l'eau et les soins qu'ils méritent. Par conséquent, le gazon artificiel peut à la fois rendre votre jardin plus fructueux et vous faire économiser de l'eau.


Chez ANC Dalles nous proposons une gamme de gazon synthétique facile à installer. Contactez-nous pour plus d'informations sur des revêtements pour sols !